Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cache limiter - headers already sent (output started at /home/acttourn/www/configuration.php:61) in /home/acttourn/www/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/acttourn/www/configuration.php:61) in /home/acttourn/www/libraries/joomla/session/session.php on line 426
Jean de Mesgrigny
Jean de Mesgrigny Imprimer
Samedi, 16 Janvier 2010 20:54

Jean IX, comte de Mesgrigny, né en 1629, décédé en 1720.
Ingénieur ordinaire (1651), brigadier des ingénieurs, directeur des fortifications de Flandres (1678), capitaine de la Compagnie des cadets-gentilhommes de Tournai (1682), à Valenciennes (1683), à Maubeuge (1684).

André Pirmez nous résume sa biographie de la façon suivante :

"Jean de Mesgrigny avait été capitaine d'une compagnie au régiment de Navarre jusqu'en 1668.  Il remplaça alors comme lieutenant dans le gouvernement de Tournai le marquis de Bellefonds, tout en continuant à exercer la charge de lieutenant du Roi dans la citadelle.  Il en devient plus tard le Gouverneur en titre.
Il se marie en décembre 1680, prend part aux campagnes de la guerre de Hollande et de la Ligue d'Augsbourg.  Il se distingue au siège de Namur.  Ingénieur, directeur des fortifications de Flandre, ami de Vauban, il dessine avec Deshoulières les plans de la citadelle de Tournai.  Il est l'auteur et le réalisateur du réseau de contre-mines qui sillonna son sous-sol.  Il dirige personnellement les travaux d'édification de la citadelle.Agé de près de 80 ans, hors d'état de marcher par suite de la goutte, il dirige encore la défense de la citadelle contre les Alliés en 1709.  Après avoir résidé à Tournai pendant plus de cinquante ans, il meurt dans cette ville à l'âge de nonante ans, le 20 octobre 1720, dans un hôtel de la rue Saint-Piat (à l'emplacement actuel de l'école du Monnel).

"S'il est mémoire que Tournai devrait particulièrement honorer, c'est bien celle de ce bâtisseur et de ce défenseur". (Paul Roland)"

(Source : Section Histoire militaire de la Société royale d'Histoire et d'Archéologie de Tournai, Bulletin N°2, Août 1997).

Mise à jour le Samedi, 16 Janvier 2010 21:03